Aller au contenu principal

Disciplines

Présentation du fonds

La guerre d’Espagne tint une place de premier plan dans le cinéma militant du Front Populaire. Le nombre et la diversité des films conservés aujourd’hui dans le fonds audiovisuel du PCF l’attestent: productions militantes françaises, mais aussi commandes d’organismes internationaux de solidarité, films espagnols républicains ou anarchistes…

C’est la CNT-FAI, qui, la première, se lance dans la réalisation de films antifranquistes. Ses techniciens réalisent des actualités, mais tentent aussi de transformer le mode de production, bref, de collectiviser le travail. Ce n’est que plus tard, à Madrid, que le gouvernement établit à son tour une production classique de courts métrages et d’actualités, par le biais de la société Film Popular, à l’instar du film Sanidad en el Frente y en la retaguardia (1937) qui expose le travail des milices de la santé créées pour secourir les Madrilènes après les bombardements de juillet 1936.

Hors d’Espagne, il se crée partout des sociétés d’aide à l’Espagne Républicaine, qui ont un fort besoin de films utilisables pour lutter contre la désinformation véhiculée par les Actualités classiques (neutres ou le plus souvent pro-Franco) et pour amener le public à soutenir la cause espagnole. Des cinéastes progressistes comme Joris Ivens, Henri Cartier-Bresson ou Roman Karmen partent donc pour l’Espagne...

D’autres réalisateurs étrangers, sans se rendre en Espagne, ont réalisé des films de compilation, ou bien des films sur l’aide en dehors d’Espagne, par exemple sur le recueil des enfants basques en Angleterre ou en France. C’est le cas de Jean-Paul Le Chanois qui co-signe Espagne 1937 et Aide de la centrale sanitaire internationale aux réfugiés espagnols (1938-39).

Le fonds est constitué de la façon suivante :

- une vingtaine de films tournés pendant la guerre civile par des collectifs de cinéastes espagnols, américains et français, témoignant de la guerre en Espagne mais aussi des actions de solidarité en France

- 3 films sur les grands rassemblements anti-franquistes organisés en France en 1947 et 1971

- 2 reportages tournés clandestinement au début des années 70, témoignant des conditions de détention des prisonniers politiques et du renouveau des luttes sociales en Espagne

Informations techniques

  • Type de données :
  • Importance matérielle : 25 films (courts et longs-métrages)
  • État d'avancement du traitement documentaire : Projet terminé
  • Ressources disponibles : Base de données avec documents numérisés

Images issues du fonds

Institution responsable

Ciné-archives

2 place du Colonel Fabien
75019 Paris Paris
Téléphone : 01 40 40 12 50
Fax : 01 40 40 13 99

Maxime Grember

Archiviste

Modalité d'accès au fonds

La base est consultable en ligne.

Droits de reproduction: sur autorisation

Mots-clés