Aller au contenu principal

Disciplines

Présentation du fonds

Initié en 2008, le projet GEME se développe actuellement en partenariat avec le Centre de recherche de l’histoire des systèmes de pensée moderne (CHSPM) de l’université de Paris I, dirigé par Jean Salem, et la Maison des Sciences de l’Homme de l’université de Bourgogne alors dirigée par Serge Wolikow. La GEME est une initiative de La Dispute/Éditions sociales (LD/ES), héritier légal et propriétaire du fonds Marx Engels des Éditions sociales aujourd’hui disparues.

Ce projet est né du constat selon lequel la France est sans doute désormais le seul pays de haut développement et de vaste culture à ne pas avoir l’équivalent des Marx-Engels Werke (MEW) allemandes, édition chronologique d’ensemble en plus de quarante volumes. Demeurent par exemple inédits à ce jour en français une grande partie de la correspondance après 1874, de très nombreux articles, des manuscrits importants – œuvres de jeunesse ou ébauches partielles du Capital… Le fonds Marx Engels le plus étendu à ce jour, publié par les Éditions sociales, couvre moins des deux tiers de l’œuvre totale. Il y a donc là une lacune majeure dans le patrimoine éditorial de notre pays. Cette situation a de considérables conséquences sur les étude marxiennes en France et dans les pays francophones, et indirectement sur les recherches les plus diverses – philosophiques, historiques, économiques, politiques… Cette situation dommageable à plus d’un titre devient proprement anachronique alors que des jeunes générations de chercheurs et chercheuses établissent des rapports inédits avec l’œuvre marxienne, libérés d’anciennes controverses et découvreurs de nouveaux enjeux. Le besoin se fait de plus en plus sentir d’une édition de Marx et d’Engels en français qui puisse se présenter non seulement comme grande mais comme neuve, dans ses apports aussi bien que ses exigences, ses formes tout autant que son contenu.

Ainsi, la GEME se propose de réaliser le projet jusqu’ici souvent initié mais jamais abouti d’une édition complète des oeuvres des deux auteurs, ainsi que des outils nécessaire au travail scientifique sur leurs écrits (index des concepts, etc). La responsabilité de son élaboration relève d’un collectif éditorial rassemblant les compétences multiples requises par le projet, en faisant notamment appel à de jeunes chercheur(ses) aptes à renouveler l’approche de l’œuvre marxienne. Le collectif a vocation de définir la conception de la GEME dans tous ses aspects et d’en impulser la réalisation scientifique.

Grand projet éditorial du XXIe siècle, la GEME entend mettre à profit les ressources – inutilisées à ce jour dans la publication des œuvres de Marx et Engels – qu’offre l’informatique et dont font aujourd’hui usage à peu près tous les chercheurs et un nombre sans cesse croissant de lecteurs. La GEME est donc d’emblée conçue sous une double forme : une forme électronique en premier, par laquelle sont ouvertes nombre de possibilités précieuses et seront donc déterminées nombre de caractéristiques concrètes de l’édition entreprise ; une forme papier parallèlement, dont la version électronique sera la base de réalisation. La primauté chronologique et logique accordée à la forme électronique, avec sa souplesse, a pour avantage décisif d’autoriser une conception évolutive de la GEME.

Informations techniques

  • Type de données :
  • Importance matérielle : 41 ouvrages, soit 8800 pages numérisées.
  • État d'avancement du traitement documentaire : Projet terminé
  • Ressources disponibles : Instrument de recherche électronique avec documents numérisés

Images issues du fonds

Institution responsable

MSH de Dijon - USR CNRS - uB 3516
6, esplanade Erasme,
BP 26 611 - 21 066 Dijon Cedex Dijon Cedex

Arnaud Millereux

Informaticien

Agnès Viola

Documentaliste

Jean-Numa Ducange

Maître de conférences, histoire contemporaine Université de Rouen

Mots-clés