Aller au contenu principal

Disciplines

Présentation du fonds

Il s’agit d’un guide des sources des archives des communistes conservées dans les centres d’archives départementales, dans les archives de la Préfecture de police de Paris, dans les archives nationales d’Outre-Mer et dans le Musée de la Résistance de Champigny-sur-Marne. Ce guide n’est pas complet, mais il offre aussi d’autres pistes aux chercheurs et aux citoyens dans un souci d’accès démocratiques aux sources. Dans cette optique il faut mentionner l’ouvrage de Frédérick Genevée (La fin du secret. Histoire des archives du Parti communiste français, Paris, Éditions de l’Atelier, 2012) qui évoque les dépôts des archives fédérales dans les différents centres des archives départementales. Le site des Archives nationales du monde du travail (ANMT) à Roubaix est également incontournable.

Cet instrument de recherche est le résultat d’une enquête réalisée dans les Archives Départementales (en France métropolitaine et dans les départements d’outre-mer) et dans d’autres centres de conservation (Archives de la Préfecture de Police de Paris, Archives Nationales d’Outre-Mer, Musée de la Résistance de Champigny-sur-Marne), signalant les différentes ressources relatives à l’histoire du communisme en France entre 1917 et 1947. Les archives conservées dans ces institutions proviennent à la fois des organisations et des militants communistes, mais également de la surveillance et de la répression dont ils ont souvent fait l’objet de la part des services des préfectures et de l’Etat.

Une partie des centres d’archives départementales n’a pu être sondée pour cette enquête : l’état des fonds indiqué dans ces institutions correspond alors à celui référencé dans l’ouvrage de Michel Dreyfus sur Les Sources de l’Histoire Ouvrière, Sociale et Industrielle en France au XIXe-XXe siècles. Tous les centres d’archives départementales, à l’exception de celui de l’Essonne, ont des fonds relatifs au communisme référencés.

Enfin, le nombre de fonds et de sous-fonds répertoriés dans chaque centre est très variable : de 2 dans la Somme ou au Musée de la Résistance de Champigny-sur-Marne à plusieurs dizaines ou centaines dans certaines institutions. Près de 700 fonds ou sous-fonds sont répertoriés aux Archives départementales de Seine-Saint-Denis, en raison du dépôt par le PCF de ses archives en 2005.

Informations techniques

  • Type de données :
  • Importance matérielle : 95 de fiches pour les AD, 4 fiches pour le ADOM, 1 fiche pour les Archives de la Préfecture de Police de Paris, 1 fiche pour ANOM, 1 fiche pour le musée de Résistance de Champigny.
  • État d'avancement du traitement documentaire : Projet terminé
  • Ressources disponibles : Instrument de recherche électronique sans documents numérisés

Institution responsable

MSH de Dijon - USR CNRS - uB 3516
6, esplanade Erasme,
BP 26 611 - 21 066 Dijon Cedex Dijon Cedex

Céline Alazard

Archiviste

Jean Vigreux

Professeur à l'Université de Bourgogne

Arnaud Millereux

Informaticien

Modalité d'accès au fonds

L'instrument de recherche est consultable en ligne sur le portail Pandor de la MSH de Dijon

Mots-clés