Dans le cadre des projets de recherche avec une dimension archivistique, il est préférable d’utiliser des formes normalisées pour l’organisation du matériel documentaire. Parmi cela, le standard de description ISAD(G) et son encodage XML-EAD sont les plus en mesure de répondre aux besoins du traitement archivistique qui, lui, suppose une hiérarchisation de l’information du général au particulier. Le schéma EAD est parfaitement compatible avec les pratiques archivistiques ce qui nous incite à adopter et à inciter les ingénieurs des laboratoires à adopter ce système d’encodage pour décrire leurs archives.

Puisque les logiciels d’édition et le langage XML son difficiles d’accès pour des non-initiés et en absence d’un logiciel de saisie avec des interfaces fonctionnelles, la MSH a développé dans le cadre du projet ANR PAPRIK@2F ou outil destiné à simplifier le travail des archivistes associés au projet : la structuration des données dans un tableur et sa transformation en fichier XML-EAD.

Ce document présente et décrit cet outil. Il est le fruit de la collaboration entre l’archiviste et l’informaticien du projet (Victor Lagarde et Arnaud Millereux).

Guides methodologiques: